Artricle fond

Un nouveau sommet du G7 avec les E.U.

Demain Citoyens !

 

C'était par un tweet que Donald Trump avait annoncé qu'il retirait son soutien au communiqué du G7 après la conférence de presse du Premier ministre canadien Justin Trudeau en 2018. Un texte commun était en bonne voie d’être approuvé, ménageant la position du président américain mais, alors que Donald Trump était en route pour Singapour où il devait rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, il avait tweeté qu'il ne signerait pas le communiqué du G7. Cet évènement avait placé les Etats-Unis en mauvaise posture sur le plan des relations internationales.

Joe Biden, successeur de Donald Trump pour diriger la plus grande puissance mondiale, tente de remédier à la méfiance ainsi instaurée chez ses homologues internationaux. C’est pourquoi, ce vendredi, lors de son premier déplacement officiel à l’étranger, le président américain s’est rendu au G7 pour discuter de sujets de diplomatie. Il a pu rencontrer les 9 chefs d’états membres de cette assemblée et la reine Elisabeth II lors de la photo de famille du G7, sur la plage de Carbis Bay, en Angleterre.

La France avait 4 principaux sujets à débattre : les vaccins en Afrique (fournir les pays étant trop pauvres pour pouvoir se procurer suffisamment de vaccins), aider l’Afrique par l’investissement (afin de recréer des liens avec l’Afrique), une régulation commune d’Internet (pour lutter contre les discours de haines), et enfin un Brexit non renégociable.

Et de manière plus générale, le sommet avait 3 grands axes : accélérer la vaccination, mettre au point un « Plan Marshall » pour le climat, et enfin renouer les liens stratégiques.

 

Source image : G7UK

Marine C.