Artricle fond

Tschüss Frau Merkel

Demain Citoyens !

Après avoir dirigé l’Allemagne pendant seize ans, Angela Merkel se retirera de la scène politique à la fin de son 4e mandat. Retour sur les grandes décisions qu’elle a prise au pouvoir.

 

Chacun sait que les élections législatives allemandes du 26 septembre seront déterminantes pour la suite de l’aventure européenne communautaire. Ainsi, l’Allemagne est scrutée de toutes parts en cette fin de septembre.

Angela Merkel est la première femme chancelière d'Allemagne ; à cinquante et un ans, elle est aussi la plus jeune personnalité politique de l'histoire allemande à occuper ce poste.

Tout au long de ses années au pouvoir elle mène nombre de projets en Allemagne et en Europe.

En effet, la France perd, une partenaire avec laquelle elle avait su nouer des liens étroits et insuffler au couple franco-allemand une nouvelle dynamique. Cet engagement dans le couple franco-allemand se ressent dès son premier mandat. Le 23 novembre 2005, après avoir présenté son gouvernement de coalition et au lendemain de son investiture officielle, Angela Merkel se rend en France pour sa première visite diplomatique. Elle y rencontre le Premier ministre Dominique de Villepin et le président Jacques Chirac. Elle a donc construit avec la France une relation forte, qui a notamment permis la mise en place du plan de relance européen de 750 milliards d’euros financé par une dette commune des Vingt-Sept pays de l’union européenne.

Cette Chancelière est aussi la seule dirigeante d’Europe à survivre à la crise. Elle a su prendre des décisions jugées positivement par les électeurs dans les sondages qui l'ont réélu pour un troisième mandat en 2013, après la crise de 2009, alors qu'aucun autre dirigeant de l’UE n'a été réélu à cette période. De plus de nombreuses réformes sont adoptées durant ces 16 dernières années

En voici, entre autres, quelques exemples : Elle envoie des armes aux Kurdes irakiens pour lutter contre le groupe état islamique, elle annonce la fin du nucléaire, elle ouvre les frontières allemandes aux migrants.

Chancelière plutôt appréciée dans les sondages, elle marque l’histoire allemande par ses actions qui lui ont permises gouverner longtemps.

Qui lui succèdera ?

Les personnalités politiques en course pour devenir le futur chancelier ou chancelière d’Allemagne semble être : le ministre des Finances et vice-chancelier social-démocrate Olaf Scholz, le conservateur Armin Laschet, qui se considère comme l’héritier naturel d’Angela Merkel, et la cheffe de file des Verts Annalena.

Suspens…

Marine Corbasson