Artricle fond

Brésil 2022 : Qui sera le prochain président ?

Demain Citoyens !

Il n’y a pas qu’en France qu’on prépare une élection présidentielle, en 2022 les Brésiliens seront appelés aux urnes. Cette prochaine élection semble représenter un enjeu majeur pour le Brésil, dirigé par l’actuel président d’extrême droite Jair Bolsonaro. Plus divisés que jamais après avoir vécu une crise sanitaire devenue crise économique sans précédent, les Brésiliens vont devoir faire un choix  déterminant pour la trajectoire que prendra leur pays ces prochaines années

Un président actuellement très affaiblit

Depuis plusieurs mois, les manifestations « anti-Bolsonaro » s’intensifient dans toutes les grandes métropoles Brésiliennes. De Brasilia à Sao Paula, des milliers de manifestants tentent de monter leur mécontentement face à la politique de leur actuel président. Accusé d’avoir plongé le pays dans une crise sanitaire sans précédent, celui qui caractérise le virus de « gripette », s’oppose aux mesures de quarantaines, et qui met en doute l’efficacité des vaccins est appelé à la destitution par de nombreux manifestants. Pour cause, bientôt 600 000 décès sont officiellement recensés au Brésil, la crise économique ne fait que s’aggraver, et une forte inflation frappe le pays, le président Bolsonaro ne cesse donc de perdre en popularité. 

Le retour de Lula

Libéré en 2019 par décision de la cour suprême, après 1 ans et demi de prison pour corruption, l’ancien président de gauche était jusqu’ici interdit d’élection. Au moment de son arrestation en 2018, Luiz Inácio Lula da Silva, dit « lula » était donné favori des sondages pour la présidentielle d’octobre 2018 qui mettra finalement Bolsonaro au pouvoir.

L’annulation récente par la cour suprême de ses condamnations attribuées dans le cadre d’une vaste opération anti-corruption qui a fait trembler une grande partie de l’élite Brésilienne (l’opération « lava jato »), offre à l’ancien président Brésilien une éligibilité retrouvée. Après  deux mandats à la tête du pays, entre 2003 et 2010, Lula est désormais selon de nombreux sondages le mieux placé pour battre l’actuel président Jair Bolsonaro l’an prochain.

Un grand nombre de brésiliens semblent prêts à rappeler leur ancien président, leader du « Partit des travailleurs » (PT), mais Lula ne remporte pas tous les suffrages. De nombreux brésiliens ne croient plus en la classe politique Brésilienne, régulièrement entachée par des scandales de corruption. Alors à 1 ans presque jour pour jour de l’élection présidentielle, le peuple Brésilien semble plus que jamais divisé.

Pas encore porté officiellement candidat, Lula en tête des sondages d’opinions semble cependant motivé à l’idée faire partir Bolsonaro de la présidence du pays. Il a même récemment affirmé dans une interview donnée au journal français « Libération » que bien que Bolsonaro ne veuille pas quitter le pouvoir, c’est « le peuple en décidera autrement ». *

Margaux Le Goff