Artricle fond

Les droits et devoirs du citoyens

Demain Citoyens !

Les citoyens sont un groupe dotés de droits de natures différentes et qui ont évolué au fil de l’histoire avec les différentes démocraties. Mais dans celles-ci, il n’y a pas de droits sans devoirs.

Les droits du citoyen

Dans les différentes démocraties, les citoyens bénéficient de droits qui leur permettent de participer à la vie de la société. Ainsi, les droits politiques des citoyens assurent la souveraineté populaire. A Athènes, la démocratie directe donne aux citoyens le droit de voter et d'initier les lois, mais ce droit est soumis au groupe. Ce système, permis par un nombre restreint de citoyens, peut aujourd’hui être retrouvé dans certains cantons suisses. Mais aujourd’hui et depuis les démocraties américaines ou françaises des XVIII ou XIXe siècles, le droit de vote et d’éligibilité remplacent la présence des citoyens par leur représentations à différentes échelles: nationales, où les chefs d’états et parlementaires sont élus; locales, où les maires et autres chefs de collectivités territoriales sont aussi élus (présidents de région en France, gouverneurs aux USA); européen, bien que seul son parlement soit éligible au suffrage universel direct.

Les droits civils se traduisent par des libertés qui ont évolué depuis l’antiquité. Les citoyens athéniens étaient les seuls à pouvoir avoir une propriété foncière. Mais l’activité politique commune l’emporte sur le reste, et certains droits, comme la liberté de culte, sont acquis bien plus tard. En effet, Benjamin Constant détaille les différents droits et libertés des “modernes” ainsi : droit de circulation, de réunion, de pétition, à la sûreté, liberté d’opinion, d’expression, d’entreprendre, de culte, etc. Ces libertés individuelles sont permises par le système représentatif qui laisse le temps aux citoyens d’avoir des intérêts privés.

Les citoyens sont dotés de droits juridiques différents dans les démocraties. A Athènes, les citoyens de l’Ecclésia avaient le pouvoir d’accuser un magistrat, de juger ou de transmettre une accusation à l'Héliée. Celle-ci était donc la cour de justice composée de 6000 citoyens. L’exercice de la justice y était donc direct, au même titre que celui de la politique. Dans les démocraties représentatives, selon Benjamin Constant, les citoyens doivent surveiller les actions de leurs mandataires, et les écarter ou révoquer si besoin. Ainsi, tout citoyen d’un État membre de l’Union Européenne peut porter plainte contre son pays à la cour de justice de l’UE.

Les devoirs du citoyen

Les citoyens doivent s’acquitter d’un certain nombre de devoirs afin de pouvoir bénéficier de leurs droits. Le respect de la loi et la participation financière constituent des piliers du vivre ensemble des démocraties antiques et modernes. Les citoyens doivent participer financièrement à la vie de la cité. Dans la démocratie athénienne, seuls les citoyens les plus riches participaient : ils payaient directement certains équipements, comme des bateaux, mais aussi des banquets ou autres fêtes religieuses. Dans les démocraties modernes, l’ensemble de la vie publique est financé par des prélèvements obligatoires que les citoyens payent afin de bénéficier des différents services que proposent l’État. Nos systèmes étant représentatifs, les salaires de nos élus dépendent de ces impôts. En France, par exemple, l’impôt sur le revenu est échelonné : ainsi, plus un citoyen gagne d'argent, plus il contribue.

Le devoir de défense a évolué depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. A Athènes, selon la fortune du citoyen, il doit servir dans l’armée en tant que cavalier, hoplite, fantassin léger ou bien rameur. Faillir à ce devoir et déserter pouvait coûter la citoyenneté. Aujourd’hui, dans les démocraties modernes et donc représentatives, les armées sont de métier et financées par les prélèvements obligatoires. Devenir un militaire relève donc du choix individuel. Cependant, en France, la journée Défense et Citoyenneté obligatoire pour les garçons et filles dès 17 ans, et donc les citoyens en devenir, ainsi que le Service National Universel bientôt obligatoire, sont deux outils permettant de former les citoyens à la défense.

Dans les démocraties, rendre la justice se fait au nom des citoyens. Dans la démocratie directe athénienne, l’Héliée formait le tribunal de la cité. Mais bien qu’il y ait eu une professionnalisation de la justice dans les démocraties représentatives modernes, avec les différents juges, procureurs, avocats, etc, le rôle de juré reste majeur. En effet, en France, l’absence sans motif légitime fait encourir à une amende de 3750€. Le citoyen appelé à être juré a donc le devoir d’accepter et se prononce sur la culpabilité et la peine de l'accusé.

Source image : Élysée

Sarah K.