X. Les types de régime

La séparation des pouvoirs est difficile à mettre en œuvre, la manière dont elle se traduit dans la loi va déterminer un type de régime particulier. En outre, il existe deux grands types de régimes dans un système démocratique.

Le régime parlementaire

Il se caractérise par une faible séparation des pouvoirs car les pouvoirs législatif et exécutif sont souvent du même bord politique. Le Gouvernement peut adopter des lois sans passer par le législatif (cela pose deux problèmes : non seulement ce n’est pas son rôle mais en plus la loi ne passe pas par un vote comme au Parlement), donne des consignes de vote...
Pour compenser cette faible séparation des pouvoirs, le législatif contrôle l’exécutif et vice-versa.
Il y a deux chefs de l’exécutif, un chef d’État (roi/reine, président/présidente) et un chef de Gouvernement (Premier ministre). Le chef d’État peut dissoudre le législatif et le législatif peut faire tomber le Gouvernement. Ce qui justifie l’existence d’un chef d’État différent du chef de Gouvernement. Sa fonction est symbolique, il représente l’intérêt supérieur du pays, et est censé assurer la continuité du pouvoir en cas de chute du Gouvernement. C’est le Premier ministre qui dirige réellement et non le Président, la reine ou le roi.
L’Angleterre est l’un des régimes parlementaires le plus connus.

Source : wikiwand

Le régime présidentiel

La séparation des pouvoirs est beaucoup plus stricte dans un régime présidentiel. Le Président dirige le pays et est le seul chef de l’exécutif (il est à la fois chef d’État et du Gouvernement). Il n’y a donc pas de Premier ministre et de Gouvernement.
L’ensemble du pouvoir législatif est détenu par le Parlement. Le président ne dispose pas de l’initiative des lois. Ce qui n’exclut pas une collaboration entre le législatif et l’exécutif mais chacun peut exercer sa fonction de façon indépendante. En outre, le Parlement ne peut être dissous par le président. On voit donc que les pouvoirs sont strictement séparés.
Les États-Unis sont un régime présidentiel.

Le régime semi-présidentiel (ou régime mixte)

En France, les instituions de ce régime correspondent à la fois à un régime parlementaire et à un régime présidentiel.
En effet, le pouvoir législatif peut faire tomber le Gouvernement et le pouvoir exécutif est double : un président (détenant des pouvoirs réels du fait de son élection) et un Premier ministre qui travaille avec le pouvoir législatif. Ce sont deux caractéristiques du régime parlementaire, mais le Président est aussi élu au suffrage universel direct et dirige réellement (caractéristiques du régime présidentiel).

Dans un régime semi-présidentiel, l'Assemblée nationale peut bloquer les projets et politiques du Premier ministre (nommé par le Président) et des ministres. De son côté, le Président peut dissoudre l'Assemblée et convoquer l'électorat aux urnes.
Le Président peut aussi consulter la population par référendum ou demander la démission du Gouvernement sans l'accord de l'assemblée

Source : La prof d’histoire

Les systèmes politiques